Contact |

L’ex-patron de la CIA veut rayer la Syrie,l’Irak et le Liban de la carte du MO

19-06-2016

Pars Today

Selon l’agence de presse iranienne Mashregh citant Le Figaro, Michael Hayden, ex-patron de la CIA, vient d’affirmer qu’au moins deux Etats arabes qui « ont été mis en place en vertu des accords franco-britannique Sykes-Piko de 1916, allaient disparaître bientôt de la carte du Moyen-Orient, dans un futur proche».

Faisant référence aux guerres qui frappent actuellement cette région, Hayden a déclaré : « Nous devons accepter la réalité ; l’Irak et la Syrie n’existent plus et l’expérience libanaise est aussi sur le point d’échouer.»

« Des noms comme Daech, al-Qaïda, les kurdes, les sunnites, les chiites, ont remplacé les noms de l’Irak et de la Syrie », a-t-il indiqué.

Dans cette interview accordée au journal français, l’ex-patron de la CIA persiste et signe en redisant que selon lui, ces pays qui ont été institués à l’aide des puissances européennes de l’époque, n’existeraient plus dans les faits actuellement.

Hayden a conclut ainsi : « La région (Moyen Orient) est actuellement tourmentée par l’insécurité et l’instabilité ; si des mesures ne sont pas adoptées pour mettre fin à cette crise, la région ne risque pas de retrouver sa stabilité dans les années à venir. »

Les accords Sykes-Picot sont des accords secrets signés le 16 mai 1916 entre la France et le Royaume-Uni, prévoyant le partage du Proche-Orient à la fin de la première guerre mondiale.

Malgré les promesses d'indépendance faites aux Arabes, ces accords secrets découpaient le Proche-Orient en cinq zones d’influence à leurs profits et comprenant notamment le Liban, la Syrie et l’Irak.

Les propos de M.Hayden sont pour le moins choquants et font craindre de nouvelles velléités colonialistes.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015