Contact |

UNICEF : « En l’espace de 3 mois, Israël a tué 25 enfants »

16-05-2016

Info-Palestine

Le nombre de jeunes âgés de moins de 18 ans et détenus par l’armée israélienne est le plus élevé de ces 7 dernières années.

Vingt-cinq enfants palestiniens ont été assassinés au cours des trois derniers mois de 2015, au cours d’une vague d’attaques anti-israéliennes, et le nombre de détenus était le plus élevé en sept ans, a déclaré ce samedi l’agence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

« De graves préoccupations ont été soulevées concernant l’utilisation excessive de la force, en particulier en ce qui concerne les incidents où les enfants palestiniens ont été abattus par les forces de sécurité israéliennes après avoir effectué ou être soupçonné d’avoir voulu mener des attaques à l’arme blanche, » a déclaré l’UNICEF dans un rapport.

Le rapport rappelle que plus de 1300 enfants palestiniens ont été blessés au cours de la flambée des attaques, la quasi-totalité en Cisjordanie et à Jérusalem al-Qods occupée.

L’UNICEF a cité l’exemple, le 25 octobre à Hébron en Cisjordanie, d’une jeune fille de 17 ans qui a été « prise par les soldats des FDI [Forces de défense israéliennes] pour une fouille, puis abattue et tuée sur place avec au moins cinq balles ».

« Les autorités israéliennes ont dit qu’elle avait tenté de poignarder un policier, cependant, un témoin a déclaré qu’elle ne présentait absolument aucune menace au moment où elle a été abattue, et elle criait qu’elle n’avait aucun couteau, » a-t-il dit.

En comparaison avec le coût élevé en vies humaines pour la période d’octobre à décembre, l’UNICEF a enregistré que quatre enfants palestiniens avaient été tués et 165 blessés entre juillet et septembre l’année dernière.

L’UNICEF a également tiré la sonnette d’alarme sur le nombre d’enfants palestiniens âgés de 12 à 17 ans, détenus par l’armée israélienne, en notant que le décompte se situait à 422 à la fin de décembre, selon le service pénitentiaire israélien. C’est le nombre le plus élevé enregistré depuis mars 2009.

La « loi » israélienne permet que les enfants palestiniens de moins de 12 ans soient soumis à un procès.

Depuis le début des actes de révolte en octobre, 204 Palestiniens et 28 Israéliens ont été tués. Les autorités israéliennes d’occupation prétendent que la plupart des Palestiniens tués portaient un couteau ou un pistolet, ou voulaient utiliser leur voiture comme bélier.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015