Contact |

Premiers réactions israéliennes sur la mort de Badreddine

14-05-2016

Médias

Suite à la mort du commandant militaire au sein du Hezbollah ,Moustafa Badreddine, le quotidien israélien Maariv a indiqué que "l'assassinat de Moustafa Badreddine près de l'aéroport de Damas, la nuit dernière, est un coup sévère en particulier pour la direction du Hezbollah", a rapporté alAlam.

Et d'ajouter : "Badreddine était l'un des premiers fondateurs de l'aile militaire du Hezbollah, il était comme le ministre de sécurité du parti."

Toutefois Maariv poursuit : "comme dans l'assassinat de Moughniyeh, on peut estimer que dans ce cas également le Hezbollah surmontera sa perte", soulignant qu ' "Israël" bien sûr ne regrette pas la mort de Badreddine, qui a participé à la planification et à l'exécution d' attaques contre Tel Aviv ".

Pour sa part , le quotidien israélien Haaretz, a prétendu que " Israël n'est pas impliqué dans l’assassinat du commandant militaire du Hezbollah en Syrie, Moustafa Badreddine".

Sans nier que des rapports préliminaires témoignent qu’Israël a lancé des opérations secrètes pour assassiner ce commandant du Hezbollah, Haaretz a rapporté sur son site internet que : " Des signes montrent qu'Israël n'était pas responsable de la frappe".

Dans cette même ligne, le ministre israélien de l'Immigration Zeev Elkin,s'est refusé à tout commentaire au sujet de cet assassinat.

Interrogé par la radio israélienne, le ministre a qualifié cet assassinant de "bonne nouvelle" tout en refusant de confirmer ou d'infirmer l'implication de l'entité sioniste.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015