Contact |

L’armée turque aurait utilisé du phosphore blanc

09-05-2016

Sputnik

L'artillerie turque a utilisé des munitions au phosphore blanc en pilonnant dimanche la ville kurde de Nusaybin située dans le sud-est de la province de Mardin, a annoncé à Sputnik une source kurde.

Située près de la frontière avec la Syrie, Nisaybin essuie régulièrement des attaques de l'armée turque qui mène dans la région une opération contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), organisation interdite dans le pays.

"L'armée turque a pilonné Nisaybin, dans le sud de la Turquie, avec des munitions qui contiendraient du phosphore blanc", assure la source.

Plus tôt dans la journée de dimanche, il a été annoncé que deux soldats turcs avaient trouvé la mort dans la province de Mardin dans une explosion qui s'est produite au moment où ils perquisitionnaient un domicile. Selon l'armée turque, l'engin explosif aurait été placé par des membres du PKK.

Les autorités turques mènent depuis décembre 2015 des opérations «antiterroristes » dans plusieurs localités du sud-est peuplées de Kurdes et touchées par des heurts entre forces de sécurité et membres du PKK. Ankara affirme que son opération militaire est exclusivement dirigée contre le PKK. Selon le président Erdogan, plus de 5.000 militants pro-kurdes ont été tués depuis le début de l'opération.

Cependant, selon le Parti démocratique des régions (DBP), une formation pro-kurde, les affrontements ont déjà fait plusieurs centaines de morts parmi les civils.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015