Contact |

Le ministère de l’industrie libanais exige la suspension de "Mahindra"

20-04-2016

Al-Akhbar

Après les révélations faites par le journal libanais al-Akhbar sur les liens de la compagnie indienne Mahindra avec l'Entité sioniste et son rôle dans l'équipement militaire de l'armée israélienne, le ministère de l'industrie libanais a ordonné la suspension de toute activité de cette compagnie sur le sol libanais.

Dans un communiqué, le ministère libanais précité a expliqué que "l'organisation des Nations Unies pour le développement industriel (UNIDO), basée à Vienne, exécute un projet de développement de zones industrielles au Liban avec le financement de l'Italie. A la base de ce projet, un appel d'offres international a été lancé pour mener des études de faisabilité pour la construction de trois zones industrielles au Liban. Le ministère de l'industrie n'a aucun rôle en termes de financement de cet appel d'offres".

Et le communiqué du ministère d'ajouter: "Le ministère a informé récemment la compagnie indienne Mahindra d'avoir remporté l'appel d'offres, et l'a invitée à venir au Liban pour exposer son projet vainqueur au ministère. Aucun indice sur l'existence d'une quelconque activité de ladite compagnie dans l'Entité sioniste n'a figuré dans le rapport".

Le ministère de l'industrie libanais conclut son communiqué en précisant que le ministre Hussein Hajj Hassan a réclamé de l'UNIDO des clarifications officielles au sujet de l'activité de Mahindra en "Israël" et exigé le gel immédiat de son action au Liban, jusqu'à ce que vérité soit faite en ce sens.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015