Contact |

Conflit du Haut-Karabakh: la tension monte d’un cran

03-04-2016

Sputnik

L'Arménie et l'Azerbaïdjan annoncent une brutale montée de tension dans la zone de conflit du Haut-Karabakh, les deux parties s'accusant mutuellement de passer à l'offensive.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement de provoquer une brusque montée de tension dans la zone de conflit du Haut-Karabakh, le ministère azerbaïdjanais de la Défense accusant l'armée arménienne de tirs au mortier et à la mitrailleuse lourde, alors que l'Arménie fait état d'une offensive de l'armée azerbaïdjanaise.

​"Les forces armées arméniennes ont violé, au cours de ces dernières 24 heures, 127 fois le régime du cessez-le-feu sur la ligne de contact entre les troupes azerbaïdjanaises et arméniennes", annonce samedi un communiqué du ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Selon le communiqué, les troupes arméniennes ont eu recours aux mortiers et aux mitrailleuses lourdes.

Pour sa part, le ministère arménien de la Défense a publié un communiqué annonçant "des actions offensives" entreprises par l'adversaire dans la nuit du 1er au 5 avril sur la ligne de contact". Selon le communiqué, l'adversaire a fait usage de chars, d'artillerie et d'avions.

Une source au sein du ministère arménien de la Défense a annoncé que les militaires arméniens avaient abattu un hélicoptère azerbaïdjanais. L'Azerbaïdjan a démenti par la suite cette information.

Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan sont en conflit autour du Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée d'Arméniens, qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette discorde a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

Décrété le 12 mai 1994, le cessez-le-feu n'a pratiquement jamais été respecté.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015