Contact |

Point du Général sur la prorogation de Kahwaji

08-08-2015

Al Manar

Au terme de la réunion du bloc Changement et Réforme à Rabieh, le député Michel Aoun a tenu une conférence de presse durant laquelle il a mis le commandant en chef de l'armée en garde contre les répercussions de l'envoi de l'armée dans la rue pour faire face aux activistes du Courant lors des manifestations".

Évoquant son allié le Hezbollah , le général Michel Aoun, a souligné que «grâce à la présence du Hezbollah sur la frontière avec la Syrie afin de défendre le Liban, tout le Liban , votre sort aurait été celui des gens de Naynawa " selon la chaine satéllitaire iranienne alAlam.

Et d'ajouter : "le jour où sonnera la cloche de la mobilisation , tous les partisans et les militants du Courant devront descendre à la rue".

S'adressant au commandant en chef de l'armée libanaise, le général Jean Kahwaji, le député Aoun l'a mis en garde de ne point commettre les erreurs à Tripoli et à Ersal, ajoutant "nous avons une armée nationale et non celle d'un régime".

Concernant le gouvernement, Aoun l'a qualifié "de gouvernement des déchêts et de bloquer les projets environnementaux sur tout le territoire libanais" ajoutant "vérifiez nos comptes si nous avons reçu des commissions durant notre mission, par contre vérifiez les comptes à ceux qui ont manqué à leur devoir".


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015