Contact |

Le GMA critique la prorogation de Kahwaji

13-06-2015

O.L.J.

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Michel Aoun a de nouveau critiqué samedi la prorogation du mandat du commandant en chef de l'armée, le général Jean Kahwagi, devant un groupe de ses partisans réunis à Rabieh.

"Le commandement militaire souffre de vacance, notamment au niveau du chef de l'armée, a estimé M. Aoun. Nous avons toujours soutenu l'institution militaire lorsqu'elle se battait, mais cela ne suffit pas. C'est pourquoi nous la soutenons aussi au sein du gouvernement. Mais cela ne veut pas dire que nous devons laisser passer les atteintes aux règles qui régissent l'institution. La prorogation du mandat du commandant en chef de l'armée est illégale".

Le chef du CPL s'oppose à toute prorogation à la tête des services de sécurité et de l'armée et laisse planer la menace de boycottage par ses ministres des séances du gouvernement. Le chef du gouvernement, Tammam Salam, a ainsi décidé de ne pas convoquer le Conseil des ministres jusqu'à nouvelle ordre, dans l'attente que la question des nominations sécuritaires soit tranchée.

Critiquant ses adversaires politiques, Michel Aoun a rappelé que "nous leurs avons conseillé, au début du conflit syrien, de préserver le Liban. Nous étions pour la politique de distanciation vis à vis du conflit syrien, mais pas par rapport à ce qui se passe au Akkar, à Tripoli ou à Ersal. Ils ont laissé la terrain aux éléments armés qui sévissent dans ces régions. La situation est devenue intenable".

Le chef du CPL a ainsi estimé que "l'Etat est en train de se désagréger et la situation se dégrade de plus en plus. On nous conseille récemment d'élire patrie ailleurs. Mais nous n'allons pas quitter le Liban. Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) de n'est pas encore sur notre territoire, et il ne pourra pas s'y installer.

Des partisans du GMA ont récemment lancé sur les réseaux sociaux des appels à un large rassemblement devant son domicile, à Rabieh, pour le 21 juin.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015