Contact |

Le Général Michel Aoun accueille des milliers de jeunes venus de tout le Liban

16-05-2015

Comité presse Tayyar Intishar

Plusieurs milliers de jeunes adhérents et sympathisants du Courant Patriotique Libre ont répondu à l’appel du Comité de la jeunesse du CPL, en rendant visite hier en début d’après-midi au Général Michel Aoun, qui les a accueillis à bras ouverts à Rabieh.

L’appel lancé dans la matinée d’hier par le Comité de la jeunesse a rencontré un très large écho auprès de la jeunesse du Tayyar, qui s’est dirigée comme un seul homme des quatre coins du Liban vers le centre névralgique de la Patrie : Rabieh.

A cette occasion, le Général Michel Aoun a prononcé un discours poignant et fort qu’il débuta par sa phrase historique qu’il prononce à chacune de ses rencontres avec les nouvelles générations : «Aux enfants et petits enfants du grand peuple du Liban».

Le Général a rapidement appelé ces derniers à combattre les germes de l’ignorance et de la division, «Nous devons combattre l'esprit obscurantiste et le terrorisme qui viennent vers nous par notre pensée, notre cerveau, notre civilisation».

Le Général Michel Aoun a également déclaré que le leitmotiv du parti demeurera à jamais la Liberté, la Souveraineté et l’Indépendance de la Patrie, encourageant la jeunesse libanaise dans son ensemble à préserver et à chérir ce triptyque sacré, «car préserver l'indépendance, la souveraineté et la liberté est plus dure que les acquérir».

Enfin, le Général Michel Aoun a appelé son auditoire à ne jamais perdre la capacité de rébellion «véritable force du changement que possède les étudiants», et à rester vigilant face aux visées de ceux qui parient sur les puissances étrangères pour parvenir à leurs fins.

«Ceux qui ont déjà hypothéqué la terre, le pays et la décision nationale à des tuteurs sont toujours dépendants de l'extérieur», a-t-il déclaré.


A noter que, la jeunesse est la pierre angulaire de la pensée et de la politique du Courant Patriotique Libre, et du Général Michel Aoun. Ce lien très fort entre le mouvement et la jeunesse trouve son origine lors de la guerre civile «libanaise», lorsque des centaines de milliers de jeunes Libanais ont marché vers le «Palais du peuple» afin de défendre corps et âme la révolution contre l’occupant syrien et la lutte pour un Liban moderne et souverain.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015