Contact |

Aoun : Le chef de l’armée est resté deux ans de plus à son poste, contrairement à la loi

15-05-2015

OLJ

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) le Michel Aoun a critiqué vendredi le maintien à son poste du commandant en chef de l'armée, le général Jean Kahwagi.

« Le chef de l'armée est resté deux ans de plus à son poste, contrairement à la loi », a estimé M. Aoun, lors d'une conférence de presse vendredi à Rabieh.

A l'ombre de la vacance de la présidence depuis le 25 mai 2014, il est impossible de nommer de nouveaux chefs sécuritaires, le président de la République bénéficiant de cette prérogative. Toutefois, le chef du CPL refuse catégoriquement la prorogation du mandat des chefs actuels et menace de retirer ses ministres du gouvernement.

M. Aoun souhaiterait, selon des sources concordantes, voir son gendre, le général Chamel Roukoz, nommé à la tête du commandement de l'armée. Le général Jean Kahwagi, actuel commandant en chef, ne doit faire valoir ses droits à la retraite qu'en septembre.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015