Contact |

Le RPL appelle le gouvernement français à préserver la présence des chrétiens au Moyen Orient au lieu de leur accorder le droit d'asile

02-08-2014

RPL FRANCE

L'épuration religieuse, les persécutions et le processus d'extermination des chrétiens au Moyen-Orient, débutés il y a quelques années, se poursuivent, s'intensifient et s'amplifient d'une façon alarmante par les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Les églises sont saccagées et brûlées, les populations chrétiennes sont pourchassées, massacrées, et poussées à l'exode tout particulièrement en Irak et en Syrie, et ceci sous le regard et le silence complices du monde libre et de certains défenseurs des droits de l’Homme.

Enfin, poussé par la pression des manifestations de soutien aux chrétiens d'Orient et par quelques parlementaires, le gouvernement français sort de son silence, marque son soutien à la communauté chrétienne en Irak, et annonce, par la voix de ses ministres de l'intérieur et des affaires étrangères, qu'il est prêt à favoriser l'accueil en France, à titre de l'asile, des chrétiens d'Irak pourchassés et massacrés par les djihadistes de l'EIIL.

Le Rassemblement pour le Liban (RPL) note avec inquiétude ce geste humanitaire qui, certes, sauve quelques centaines ou quelques milliers de chrétiens d'Orient mais fait le jeu des djihadistes qui cherchent par l'épuration ethnique et religieuse à vider le Moyen-Orient de ses populations chrétiennes. Ce geste humanitaire ne règle pas la question fondamentale de la montée en puissance de l'islamisme radical qui est la source de tous les malheurs des chrétiens d'Orient. Ces chrétiens qui, souvent, ont fait l'histoire de leurs pays et qui sont et demeurent très attachés à leurs terres et à leurs patries.

Le RPL rappelle que l'enjeu n'est pas seulement la protection des chrétiens et des minorités au Moyen-Orient mais aussi la préservation et la permanence du christianisme sur sa terre d'origine et la nécessité d'une présence chrétienne en cet Orient qui, sans elle, serait livré à l'obscurantisme et à la terreur.

Bien évidemment, accueillir les chrétiens d'Orient en France est un geste de soutien et de solidarité, mais ne vaut il pas mieux chercher à les protéger davantage sur place là ou ils sont menacés et persécutés ? Ne vaut il pas mieux mener des actions politiques et des sanctions contre les pays complices de crimes contre cette population ? Ne vaut il pas mieux exercer des pressions et des sanctions sur les pays qui financent et qui arment les extrémistes et terroristes de l'EIIL ? Ne vaut il pas mieux renforcer l'embargo sur l'EIIL qui est considéré comme une organisation terroriste par le monde entier ? Ne vaut il pas mieux traduire en justice le khalifat auto proclamé et tout les responsables de ce massacre et de cette cruauté ?

Le RPL remercie le gouvernement français pour son action, mais l’appelle à reconsidérer sa position et l’exhorte, ainsi que les Européens, à assumer leurs responsabilités pour préserver la présence des chrétiens au Levant, berceau de la chrétienté, et éviter ce massacre annoncé et ce génocide qui constitue un crime contre l'humanité.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015