Contact |

Fabius et Cazeneuve reçoivent les religieux : priorité à la protection des populations chrétiennes et à leur maintien en Irak

02-08-2014

CHREDO

Patrick Karam, président de la Coordination Chrétiens d'Orient en Danger (CHREDO) se félicite de la réunion des représentants de différentes églises avec les ministres Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve qui montre la volonté du gouvernement de prendre en compte la question spécifique des Chrétiens d’Orient comme le demande la CHREDO depuis septembre 2013.

Les ministres des Affaires Etrangères, M. Laurent Fabius et de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve ont reçu ce vendredi quatre représentants de l’Eglise française, ainsi que le Père syriaque orthodoxe Aydin Yacoub, de l’église de Montfermeil, le Père chaldéen Sabri Anar, de l’église de Sarcelles et Elish Yako, représentant l’église chaldéenne Notre Dame de Chaldée à Paris (et membre du bureau de la CHREDO) pour discuter de la situation tragique des chrétiens d'Orient et particulièrement en Irak.

La CHREDO prend acte des déclarations des deux ministres sur l'impérieuse nécessité d'assurer la protection des différentes communautés en Irak, notamment chrétiennes, afin de leur permettre de demeurer sur place et d’y vivre dignement et en toute sécurité. Le droit d’asile n’étant accordé que dans des circonstances les plus exceptionnelles et de manière ponctuelle en cas « d’extrême nécessité », comme l’a fait valoir Elish Yako aux ministres, conformément aux demandes de la CHREDO. « Les visas seront délivrés en cas d’extrême nécessité avec un statut temporaire prévoyant un retour dès que la situation s’améliore » a indiqué le ministre.

Cette déclaration apporte une clarification attendue au dernier communiqué de presse des deux ministres sur le droit d’asile qui avait jeté le trouble en laissant croire qu’ils étaient favorables à un départ massif des chrétiens d’Irak.

Ces engagements d’ailleurs répondent aux propositions que la Coordination avait formulé et évoqué directement avec le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, au cours d’une longue réunion de travail au Quai d’Orsay le 15 avril 2014 et confirmé par écrit par le ministre le 26 mai 2014 (courrier du ministre en PJ).

La CHREDO salue par ailleurs l’action du gouvernement français qui oeuvre pour la mise en place d’un gouvernement irakien sur la base d'un consensus communautaire et souhaite qu’outre les sunnites et les chiites, les chrétiens y soient associés.

S'agissant des 450 000 euros destinés aux déplacés et qui sont gérés par le consul général en Irak, la Coordination insiste pour que l’aide française puisse aussi aller aux projet portés par les deux principales ONG chrétiennes qui aident les églises en Orient : Aide à l'Eglise en détresse et Portes Ouvertes qui agissent directement auprès des populations et des institutions chrétiennes. La CHREDO demande que la somme soit accrue.

La CHREDO confirme sa volonté de travailler étroitement avec le ministre français des affaires étrangères et avec le conseiller à l’Elysée qui la recevra prochainement afin d’assurer la sécurité et la dignité des chrétiens d’Orient, victimes actuellement d’une vague intolérable de persécution. Elle remercie les 120 parlementaires français qui la soutiennent depuis octobre 2013 et relaient auprès du gouvernement ses préoccupations par le biais de multiples questions orales et écrites.


Ajouter aux favoris - Nous contacter - Tous droits réservés @ Tayyar-Intishar 2015